Du 16-18 avril

dialog-r1dialog-r2

Du 12 au 14 mars

Les verbes pronominaux en français

Conjuguez les verbes suivants:   se téléphoner,s’aimer,se reposer,se brosser,s’habiller,se coucher,se reposer

Conjuguons maintenant le verbe se connecter au présent à la forme affirmative : Conjuguons maintenant le verbe se connecter au présent à la forme négative :
Je me connecte à internet. Je ne me connecte pas à internet.
Tu te connectes à internet. Tu ne te connectes pas à internet.
Il/ Elle/ On se connecte à internet. Il/ Elle/ On ne se connecte pasà internet.
Nous nous connectons à internet. Nous ne nous connectons pasà internet.
Vous vous connectez à internet. Vous ne vous connectez pas à internet.
Ils se connectent à internet. Ils ne se connectent pas à internet.

journe

Ma journée commence à 6h30. Je mets mon réveil à 6h45, mais mon chat Minou me réveille à 6h30. Alors, tout d’abord,  je nourris mon chat. Après je fais avec Minou mon lit et  ma gymnastique. Ensuite je vais dans la salle de bains, bien sûr avec Minou,  pour faire ma toilette. Je me lave, me brosse les dents, me peigne (coiffe) et me parfume (…je me rase; je me maquille). Après avoir fait ma toilette, je m’habille et vais à la cuisine pour  préparer le petit-déjeuner. D’habitude, pour le petit-déjeuner, je prends des céréales au lait, ou du fromage blanc, un yaourt et des fruits. Parfois je mange des tartines beurrées avec de la confiture. Généralement,  je bois du thé.  Je prends mon petit déjeuner en regardant la télé.   À 7h30 je prends mes affaires et je sors. Je vais au travail (à l’école, à la fac) en métro (en bus, en voiture, à pied). Je mets  15 minutes pour y arriver. Je commence à 8h (mes cours commencent à 8h).

De 12 à 13h j’ai ma pause déjeuner. Je vais au café à côté de mon bureau (je vais à la cantine; je vais au resto U). Après ma pause, je reprends  le  travail.

Je finis  à 17h. En rentrant chez moi, je vais parfois au supermarché qui est non loin de la station du métro pour faire les courses. Je suis chez moi à 18h ou  18h  et demie. Je nourris Minou et prépare mon dîner. Généralement, c’est de la soupe ou de la salade. Je bois du thé ou du chocolat chaud. Le soir je lis  ou regarde un bon film en caressant Minou. Le mercredi soir je vais à  la salle de sport.  Le vendredi soir je sors avec mes amis.

Avant d’aller au lit, je prends un bain et me couche toujours  à 21h30, sauf le vendredi.

Du 5 au 7 mars

Décrire une personne

  • grand≠petit высокий ≠ низкий
  •  de taille moyenne среднего роста
  • mince ≠ gros, corpulent  худой ≠ крупный, полный
  •  souple ≠ raide гибкий ≠ жесткий
  • avoir les cheveux волосы

— bruns коричневые
— gris седые
— blonds светлые
— roux рыжие
— blancs белые, седые
— longs длинные
— courts короткие

  • avoir les yeux bleus, gris, verts, bruns, noirs  иметь голубые, серые, зеленые, коричневые, черные глаза
  • avoir un grand ≠ petit nez иметь большой ≠ маленький нос
  • porter des lunettes, une barbe, une moustache… носить очки, бороду, усы…

Il/elle est… + adjectif  Он/Она + прилагательное

Il/elle est très… + adjectif Он /она + прилагательное

Il/elle a l’air… + adjectif   Он /она  выглядит+ прилагательное

Il/elle est assez… + adjectif Он /она достаточно + прилагательное

Il/elle porte… Он /она  носит..

Il/elle a… У него/ нее….air.jpg

La famille

m-semya

  • Le père («Papa») + la mère   («Maman») = Les parents
  • Mes parents ont trois enfants: deux fils  et une fille
  • Le grand-père, la grand-mère → les grands-parents
  • le petit-fils, la petite-fille →  les petits-enfants
  • Lеs parents de ma mère et les parents de mon père sont mes grands-parents.
  • Et je suis leur petit-fils / petite-fille.
  • Avec mes frères et sœurs et tous mes cousins et cousines, nous sommes leurs petits-enfants.
  • Mon  père a une sœur, c’est ma tante. Elle est mariée avec mon oncle.
  • Mon oncle et ma tante ont deux enfants: un fils, mon cousin, et une fille, ma cousine.
  • Mon cousin est le neveu de mon père et de ma mère;ma cousine est la nièce de mon père et de ma mère.
  • Les parents de ma femme (ou de mon mari) sont mes beaux-parents: mon beau-père et ma belle-mère.
  • Le mari de ma fille est mon gendre (ou mon beau-fils) ; la femme de mon fils est ma belle-fille.
  • Des frères et sœurs nés le même jour sont des jumeaux.
  • Pour des filles, on dit des «jumelles».
  • Des gens sont concubins quand ils vivent ensemble sans être mariés. Ils peuvent aussi être pacsés: ils ont alors déclaré officiellement а la mairie leur vie commune sans être mariés. Après le mariage, souvent, les gens divorcent, (se marier ≠ divorcer) Quand on n’est pas marié, on est célibataire (m/f).Quand le mari est mort, la femme est veuve. Quand la femme est morte, le mari est veuf.

Читать далее

Du 26au 28 Février

La francophonie

Qu’est-ce qu’un francophone?

Le mot « francophonie » a quelques significations. «Un francophone» est tout  individu qui s’exprime aisément en français. Il est à noter qu’en tous lieux, les francophones ne pratiquent pas  le français pareillement. Dans les pays francophones, la langue  française a des statuts différents :

  • la langue maternelle (il ne s’agit que de quelques états: la France, le Québec, la Belgique, la Suisse, Monaco)
  • la langue officielle (par exemple au Sénégal, en Nouvelle-Calédonie, en Guyane)
  • la langue habituelle dans les relations avec les autres
  • la langue de l’administration
  • Environ 50 états dans le monde sont adhérents de la Francophonie. À peu près 170 millions de personnes utilisent la langue française. Pour des raisons historiques, cette langue se parle dans les anciennes colonies d’Afrique noire, du Maghreb, de l’océan Indien, d’Amérique.

    La francophonie, pour quoi faire?

    Les états francophones, dans la plupart des cas, partagent un passé avec la France, et ont aussi des visées communes sur l’avenir : progression de la démocratie, soutien aux droits de l’homme, dialogue des cultures, essor économique des différents états. Ils ont des liens de solidarité privilégiés entre eux et avec la France à travers des organismes officiels (Agence intergouvernementale de la Francophonie), des grandes manifestations (Sommet de la Francophonie, Journée internationale de la Francophonie) et beaucoup d’initiatives locales. La culture francophone est vivante, elle a des représentants reconnus dans le monde entier.